Pau: Le «drame familial» privilégié après la découverte de cinq corps dans un appartement

FAITS DIVERS Les corps de quatre adultes et un enfant ont été trouvés ce mardi matin dans un appartement par les pompiers, appelés pour un incendie...

Mickaël Bosredon

— 

La police judiciaire a été saisie après la découverte de cinq corps dans un appartement à Pau.
La police judiciaire a été saisie après la découverte de cinq corps dans un appartement à Pau. — Crédit IROZ GAIZKA / AFP
  • Les pompiers ont été appelés pour un incendie, tôt dans la matinée, et sont tombés sur cinq corps à leur arrivée dans l'appartement.
  • Selon plusieurs témoignages il y avait beaucoup de sang sur les lieux.
  • Sur place, la procureure de Pau attend les analyses des unités spécialisées avant de communiquer sur les circonstances de ce drame.

« La piste du drame familial est privilégiée », a indiqué ce mardi matin une source proche de l’enquête, après la découverte de cinq corps dans un appartement à Pau (Pyrénées-Atlantiques). Les cinq personnes sont décédées ce mardi matin,rapporte La République des Pyrénées.

Selon le quotidien, les pompiers ont été appelés vers 6 h 40 pour un feu d’appartement rue Richelieu. A leur arrivée, ils ont trouvé les cinq corps, quatre adultes et un enfant. Les 27 personnes de la résidence ont dû être évacuées.

« Traces de violence »

« Il s’agit de deux couples et d’un enfant. Le drame s’est déroulé à l’intérieur (de l’appartement). Il y a des traces de violences sur un couple et l’épouse de l’autre », a précisé cette même source à l’AFP.

Contactée par 20 Minutes, la procureure de la République de Pau Cécile Gensac indiquait à 10 heures être « sur place depuis environ une heure. » Elle confirme que « cinq personnes ont été extraites des lieux du drame, dont un très jeune enfant. » Dans l’attente de l’arrivée sur place de différentes unités spécialisées, la procureure ne souhaite toutefois communiquer aucun élément sur les circonstances. « Les lieux sont gelés », explique-t-elle.

Beaucoup de sang dans l’appartement

Les circonstances de ce drame restent effectivement encore à établir. Selon les premiers éléments recueillis, les pompiers ont été appelés par une personne « qui ne pouvait pas ouvrir la porte de l’appartement dans lequel a eu lieu l’incendie et qui s’inquiétait car elle voyait du sang couler sur le rebord d’une des fenêtres de l’appartement », ont précisé les secours. Ces derniers ajoutent qu’il ne s’agissait pas d’un incendie particulièrement violent. Il a d’ailleurs été rapidement maîtrisé.

« En fait d’incendie, quelqu’un aurait mis le feu à un canapé, et les voisins, voyant de la fumée ce matin, ont alerté les pompiers. Il semblerait qu’il y ait eu un différend familial qui a tourné au massacre. On ne sait rien de plus », a indiqué à l’AFP Jean-Paul Brin, premier adjoint à la mairie de Pau.

Selon l’adjoint au maire de Pau en charge de la sécurité, cité par La République des Pyrénées, « il y avait beaucoup de sang, partout dans l’appartement. »

Les victimes seraient d’origine espagnole, sauf le père de l’enfant. La police judiciaire a été saisie.