Maine-et-Loire: Un baigneur noyé, deux autres disparus dans la Loire dimanche

FAITS DIVERS Une personne a perdu la vie en souhaitant se baigner près d'Angers. Deux autres sont portées disparues...

F.B. avec AFP

— 

Un panneau interdisant la baignade dans la Loire, ici en Maine-et-Loire.
Un panneau interdisant la baignade dans la Loire, ici en Maine-et-Loire. — G.Michel/Sipa

Trois jeunes gens de nationalité somalienne et roumaine se sont noyés dimanche dans la Loire après deux accidents distincts survenus dans le Maine-et-Loire, a-t-on appris lundi auprès de la gendarmerie.

En début d’après-midi, un jeune Roumain, âgé de 16 ans, pique-niquait en famille sur les bords de Loire, à La Daguenière, à une douzaine de kilomètres à l’est d’Angers, quand il a voulu aller se rafraîchir dans l’eau. Il a été emporté par les courants et son corps n’avait pas été retrouvé lundi matin.

Deux Somaliens portés disparus

Quelques heures plus tard, vers 18h, cinq jeunes demandeurs d’asile de nationalité somalienne ont voulu se baigner dans la Loire, malgré l’interdiction, à Gennes-sur-Loire​, entre Angers et Saumur. Trois d’entre eux ont été secourus, mais les deux autres, âgés d’une vingtaine d’années, sont portés disparus.

Dans les deux cas, les recherches devaient reprendre ce lundi matin, a-t-on indiqué de même source, en rappelant que la baignade est interdite dans la Loire sur l’ensemble du département.

Parfois attirant en raison de ses bancs de sable, la Loire n’en demeure pas moins un fleuve dangereux en raison de ses courants imprévisibles et de ses sables mouvants.

>> A lire aussi : Saône-et-Loire: Trois enfants sont décédés après s'être noyés dans un lac