Vol du reliquaire d’Anne de Bretagne à Nantes: L’un des suspects veut sortir de prison… pour se marier

JUSTICE « Toute la famille doit venir d’Algérie. Il y a le traiteur, la salle ou encore le DJ… 10.000 euros ont été engagés » a expliqué son avocate…

H. B.

— 

Le reliquaire du cœur d Anne de Bretagne.
Le reliquaire du cœur d Anne de Bretagne. — FABRICE ELSNER/20MINUTES

C’est une requête un peu particulière. L’un des voleurs présumés du cœur d’Anne de Bretagne, dérobé au musée Dobrée à Nantes en avril dernier, souhaite sortir de prison… pour se marier, rapporte Ouest-France.

Son mariage devait avoir lieu en septembre prochain à Nantes. « Toute la famille doit venir d’ Algérie. Il y a le traiteur, la salle ou encore le DJ… 10.000 euros ont été engagés » a expliqué son avocate au quotidien régional.

Une première demande de remise en liberté refusée

Sa première demande de remise en liberté a été écartée par la chambre d’instruction de Rennes, car l’affaire est encore en cours et qu’il y a « un risque de concertation avec d’autres personnes ».

L’homme, âgé d’une vingtaine d’années, a été mis en examen et écroué en avril dernier pour « association de malfaiteurs » et « vol de biens culturels » après la disparition du reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne, ancienne reine de France. Un autre individu a également été mis en examen et écroué pour les mêmes motifs. Deux autres hommes sont en revanche encore recherchés par la police.