Nantes: La voiture de la maire, Johanna Rolland, incendiée

FAITS DIVERS Plusieurs véhicules ont de nouveau été incendiés à Nantes dans la nuit de jeudi à vendredi…

20 Minutes

— 

Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes métropole.
Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes métropole. — JS Evrard/AFP

Pour le troisième jour consécutif, des violences sont survenues dans plusieurs quartiers nantais dans la nuit de jeudi à vendredi​. Des dégradations qui font suite au décès, mardi soir, d’un jeune homme alors qu’il tentait d’échapper à un contrôle de police.

Si les dégâts semblent un peu moins importants que les nuits précédentes, plusieurs véhicules ont tout de même été incendiés, notamment quartiers Bellevue, Dervallières, Malakoff, Nantes-nord ou Clos-Toreau. A la Bottière, un lycée professionnel a été endommagé par un feu criminel.

Le véhicule de la maire, à Chantenay

A Chantenay, à l’ouest de Nantes, la voiture personnelle de Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, a également été détruite par les flammes peu avant 23 heures, non loin de son domicile  affirme Ouest-France. L’édile se trouvait dans un autre quartier nantais au moment du sinistre. Difficile d’affirmer avec certitude, à ce stade, un lien avec les violences urbaines. Une enquête a été ouverte, précise le quotidien breton.

Jeudi soir, tous les transports en commun de l’agglomération nantaise ont été arrêtés à partir de 20h30. Une mesure exceptionnelle motivée par la « sécurité des voyageurs et du personnel ».

>> A lire aussi : Un millier de personnes défilent au Breil en hommage à Aboubakar, le jeune homme tué à Nantes