Nord: Ils avaient tué, éviscéré, dépecé et volé deux moutons dans une pâture

FAITS DIVERS Les suspects du vol sanglant de deux moutons ont été interpellés par les gendarmes…

Mikael Libert

— 

Les moutons ont été dérobés dans la pâture d'un particulier (illustration).
Les moutons ont été dérobés dans la pâture d'un particulier (illustration). — F.Pouliquen / 20minutes

Scène de carnage. Mercredi, cinq individus habitant entre Valenciennes et Cambrai, dans le Nord, ont été placés en garde à vue par les gendarmes dans le cadre d’une enquête sur le vol de deux moutons, mi-juin, à Haspres.

Le 12 juin dernier, un habitant de la petite commune de Haspres avait signalé à la gendarmerie la disparition de ses deux moutons. Selon les premières constatations des militaires, des individus s’étaient introduits dans la pâture au cours de la nuit. Ils avaient abattu les animaux sur place avant de les dépecer, d’ôter leurs viscères et d’emporter leur macabre butin. Les restes des moutons avaient été découverts près de la Selle, un petit cours d’eau.

La majorité des suspects sont des habitants de la commune

Une enquête avait été ouverte par la gendarmerie de Bouchain, épaulée par la brigade de recherches de Valenciennes. Les investigations ont permis aux gendarmes d’identifier plusieurs suspects. Cinq au total, quatre majeurs et un mineur, lesquels habitaient tous dans la commune du méfait, exception faite d’une femme qui résidait à Avesnes-les-Aubert.

Mercredi, les cinq individus ont été interpellés et placés en garde à vue pour « actes de cruauté envers des animaux, vol en réunion et abattage illicite », ont expliqué les gendarmes. Le mineur sera bientôt convoqué devant un juge des enfants en vue de sa mise en examen.