Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration) — ELSNER FABRICE/SIPA

REBELOTE

Côte d'Azur: En permission de sortie, un délinquant va commettre un autre braquage en Italie

Cinq autres personnes ont été arrêtés en France et du côté de Sanremo après ce vol d’une trentaine de montres de luxe…

Sa perm' a tourné court. Un homme de 33 ans qui purgeait une peine de prison pour un braquage à Nice, en 2013, s’est retrouvé impliqué dans une nouvelle attaque à main armée, en Italie, alors qu’il était en permission de sortie depuis seulement quelques jours, a indiqué à 20 Minutes une source proche de l’enquête.

L’individu est soupçonné d’avoir braqué, avec un complice de 26 ans déguisé en femme, une bijouterie de la ville de Sanremo, où une trentaine de montres de très grande valeur ont été dérobées mardi. La PJ de Nice, qui suivait plusieurs personnes dans le cadre de surveillances, leur est tombée dessus à leur retour en France.

Quatre montres à 180.000 euros retrouvées en France

Trois autres personnes, âgées d’une trentaine d’années, également impliquées dans cette affaire, ont été interpellées sur la Côte d’Azur, dans le secteur de Vallauris, a-t-on précisé de même source.

Un sixième homme, soupçonné d’être un receleur et peut-être le commanditaire de ce nouveau braquage, a également été arrêté en Italie où la police transalpine a pu mettre la main sur la majorité du butin.

Les perquisitions menées en France ont permis de retrouver quatre autres montres de très grandes marques et dont le coût total est estimé à 180.000 euros.