Bretagne: Une femme condamnée pour avoir violenté sa fille et ébouillanté son chat

JUSTICE La femme avait placé l'animal dans une casserole...

Camille Allain

— 

Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Ella n’aura plus le droit de posséder un animal domestique. Mardi, une femme âgée de 34 ans a été condamnée à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Brest. La justice l’a déclarée coupable de violences sur sa fille et sur son chat, rapporte Ouest-France.

Les faits se seraient déroulés à Landivisiau (Finistère) fin mai. En état d’ivresse, la femme aurait frappé sa fille, âgée de 14 ans, visiblement excédée par l’attitude de cette dernière, précise le quotidien breton. Le même soir, elle aurait également placé son chat dans une casserole d’eau bouillante.

Cinq ans sans animal

Le tribunal l’a condamné à six mois de prison avec sursis. La peine est assortie d’une obligation de soins ainsi que d’une interdiction de posséder un animal domestique pendant cinq ans.