Valenciennes: Un employé licencié reconnaît l’incendie du garage Fiat

ENQUÊTE Le feu avait ravagé la concession automobile et occasionné un million d’euros de préjudice…

Mikael Libert

— 

La concession Fiat de Valenciennes.
La concession Fiat de Valenciennes. — Google maps

Mercredi dernier, un homme de 44 ans a été interpellé dans le cadre de l’enquête ouverte suite à l’incendie d’une concession automobile Fiat, à Valenciennes, en mars 2018. Le suspect était un ancien employé de la société selon la police.

Le 13 mars dernier, vers 22h30, les pompiers étaient intervenus pour un incendie dans la concession Fiat située rue Macarez, à Valenciennes. L’origine criminelle du sinistre avait rapidement été mise à jour, le feu ayant pris soudainement dans l’une des voitures installées dans le hall d’exposition. Selon la police, l’incendie avait endommagé 27 véhicules neufs, ainsi que les locaux. Le préjudice avait alors été estimé à près d’un million d’euros.

Un employé licencié quatre jours avant

Les soupçons des enquêteurs s’étaient finalement portés sur un ancien employé de la concession, licencié seulement quatre jours avant l’incendie. Mais les investigations ont été longues pour confondre celui-ci. C’est notamment grâce à différentes bandes de vidéosurveillance que l’homme âgé de 44 ans a pu être mis en cause.

Le suspect a été interpellé mercredi et placé en garde à vue. Selon la police, il a reconnu les faits au cours de ses auditions. Il a été déféré devant un magistrat, vendredi, et mis en examen. Dans l’attente de son jugement, l’ancien employé a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Valenciennes.