Aveyron: Le GIGN débarque chez un homme soupçonné de détenir des armes de guerre

FAITS DIVERS Le GIGN est intervenu ce dimanche matin dans l’Aveyron dans le cadre d’une enquête pour « suspicion de détention d’arme de guerre ». Un homme a été interpellé…

H.M.

— 

Des membres du GIGN. Illustration.
Des membres du GIGN. Illustration. — Tardivon Jean-Christophe/SIPA

Réveil mouvementé ce dimanche matin pour les habitants de la commune aveyronnaise d’Onet-le-Château. Il était 6 heures à peine quand les hommes du groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) ont débarqué dans une HLM de cette commune de 12.000 âmes, située près de Rodez.

« Cette opération a été menée dans le cadre d’une enquête judiciaire pour suspicion de détention d’arme de guerre », précise la gendarmerie sur sa page Facebook.

Un homme a été interpellé au cours de cette intervention matinale et placé en garde à vue. Mais selon France 3 Occitanie, aucune arme n’a été retrouvée au cours de la perquisition.

La commune de Onet-le-Château, en Aveyron
La commune de Onet-le-Château, en Aveyron - Maps4News

Ces événements n’auraient aucun rapport avec l'engin explosif artisanal découvert jeudi 28 juin près d’une discothèque de la commune.

>> A lire aussi : Toulouse: Ecroué pour trafic d'armes, il travaillait à l'armurerie de la police