VIDEO. Le braqueur récidiviste Redoine Faïd s'est évadé de la prison de Réau par hélicoptère

EN CAVALE Trois individus équipés d’armes de guerre ont extrait le braqueur des parloirs jusqu’à un hélicoptère posé à proximité…

H. B.

— 

La fiche Interpol de Redoine Faïd.
La fiche Interpol de Redoine Faïd. — INTERPOL / AFP

Il s’est à nouveau fait la belle. Le braqueur récidiviste Redoine Faïd s’est évadé dimanche matin d’une prison de Seine-et-Marne à l’aide d’un hélicoptère. Il a pris la fuite du centre pénitentiaire de Réau (Seine-et-Marne) vers 11h20, a indiqué l’administration pénitentiaire.

Une source policière a affirmé que trois individus équipés d’armes de guerre ont extrait le braqueur des parloirs jusqu’à un hélicoptère posé à proximité. L’engin a depuis été retrouvé brûlé près de Gonesse (Val-d'Oise), situé à une soixantaine de kilomètres de la prison, et « un dispositif de recherche a été activé dans toute l’Ile-de-France ». Selon une source policière, l’hélicoptère serait parti du Bourget (Seine-Saint-Denis).

« Des complices très entraînés et lourdement armés »

Les trois individus étaient « très entraînés, professionnels et lourdement armés. Ils savaient où ils allaient », a expliqué à BFMTV Yoan Karar, secrétaire général syndicat national pénitentiaire FO.

Un détenu a filmé des images de l'évasion de Redoine Faïd, la vidéo a été authentifiée par la police, a indiqué France info.

La police judiciaire a été saisie et « tous les moyens sont mobilisés pour localiser le fugitif », a indiqué une source au ministère de l’Intérieur. Les unités territoriales de la police et de la gendarmerie « ont été immédiatement alertées des faits » et « des dispositifs coordonnés de contrôle et d’interception sont mis en place, qui tiennent compte de la dangerosité du fugitif et de ses possibles complices ».

Condamné à 25 ans de réclusion criminelle en avril dernier

Redoine Faïd avait été condamné à 25 ans de réclusion criminelle, il y a moins de trois mois, pour avoir organisé le braquage raté qui avait entraîné la mort de la policière municipale Aurélie Fouquet en 2010 dans le Val-de-Marne.

En 2017, Redoine Faïd avait également été condamné à dix ans de prison pour s’être (déjà) évadé. L'opération avait eu lieu à la prison de Sequedin (Nord), en 2013, avec quatre complices.

>> A lire aussi : Redoine Faïd, parcours d’un anti-héros au service du crime

>> A lire aussi : Redoine Faïd muet sur les complices de son évasion spectaculaire

>> A lire aussi : Un braqueur érigé en mythe dans son quartier d'origine