Loire: Un an de prison pour un papy qui avait tiré sur un motard ayant perturbé sa promenade

FAITS DIVERS L'homme de 70 ans a invoqué la légitime défense accusant le motard de l'avoir roué de coups. Seul hic: aucun témoin n'a confirmé sa version des faits...

G.F

— 

Le septuagénaire à été condamné à un an de prison.  (Illustration)
Le septuagénaire à été condamné à un an de prison. (Illustration) — V. WARTNER / 20 MINUTES

Un septuagénaire, habitant Luriecq dans la Loire, a été condamné à un an de prison pour avoir tiré au revolver sur un motard en janvier dernier. Le prévenu n’aurait en réalité, pas supporté que la victime… perturbe sa promenade.

Jugé jeudi, le papy a pourtant livré une tout autre version à la barre, invoquant la légitime défense. Le 6 janvier vers 14 heures, il part promener son chien sur une ancienne voie ferrée réaménagée quand un motard débarque sur son chemin. Il le rappelle alors à l’ordre. La route était selon lui interdite aux véhicules à moteur.

Chacun se présente comme la victime

« Il m’a projeté en arrière et m’a roué de coups. Pris de panique, j’ai pris le pistolet à grenaille plié dans un sac en plastique dans ma poche pour lui faire peur. Il s’est jeté sur moi pour me frapper et le coup est parti », a-t-il déclaré selon leau Progrès. Le hic : il n’y a eu aucun témoin de l’altercation ce jour-là et le septuagénaire ne présentait aucune blessure.

Le motard, qui a reçu une trentaine de plombs au visage, conteste cette version des faits. Il a indiqué n’avoir vu aucun panneau d’interdiction de circuler. Il a alors raconté que le papy l’avait insulté, puis attrapé sur sa moto avant de sortir son pistolet et de lui tirer dessus. Des arguments, qui ont semble-t-il, davantage convaincu le tribunal.