Essonne: Des fidèles portent plainte contre des pasteurs pour escroquerie

MAUVAIS PLACEMENT Des fidèles d’une église évangélique de Draveil, en Essonne, ont perdu leurs économies à la suite de « placements immobiliers sans risque » promis par des pasteurs…

A.B.

— 

Un commissariat. (Illustration)
Un commissariat. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes

La justice étudie une cinquantaines de plaintes visant des pasteurs d’une église évangélique de Draveil, en Essonne​, rapporte Le Parisien. Les plaignants ne sont autres que des fidèles qui accusent leurs pasteurs de leur avoir fait miroiter des « placements immobiliers » qu’ils garantissaient « sans risque ». Les sommes investies oscillent entre 40.000 et 70.000 euros à chaque fois. « On leur proposait un appartement en Auvergne avec un rapport locatif défiant toute concurrence, pour ces personnes qui ne roulent pas sur l’or, c’était l’occasion d’une vie », indique une source proche de l’enquête au quotidien.

Craignant des représailles ou le rejet de leur communauté, les fidèles n’osent en parler. Une source proche du dossier confie même que « ces conseils ont été distillés à chaque fois individuellement, donc personne n’a conscience de l’ampleur exacte de la supercherie. »

« L’escroquerie pourrait porter sur plus de deux millions d’euros »

Nombre de fidèles se retrouvent sans le sou, certains sont également poursuivis, par le tribunal civil, pour les crédits immobiliers qu’ils n’ont pas payés aux agences. Une « vaste escroquerie qui pourrait porter sur plus de deux millions d’euros ». A ce stade de l’enquête, les pasteurs n’ont pas été inquiétés et poursuivent leurs activités cultuelles. Les premiers signalements aux services de police et de gendarmerie remontent à fin 2017 et le parquet d’Evry confirme que « près d’une cinquantaine de plaintes ont été recensées. »

>> A lire aussi : Il avait détourné près de 660.000 euros de dons, un curé ariégeois jugé en appel