Un palais de justice (illustration).
Un palais de justice (illustration). — PHILIPPE HUGUEN / AFP

HARCÈLEMENT

Calvados: Il droguait sa femme pour regarder «Dirty Dancing» en boucle

Le quinquagénaire a également harcelé sa femme et sa fille de milliers de SMS et appels téléphoniques…

Le tribunal de Lisieux (Calvados) a condamné ce mardi un homme qui droguait son épouse afin de pouvoir regarder Dirty Dancing sans être importuné. Le Normand de 51 ans administrait régulièrement quelques gouttes d’un traitement antihistaminique aux effets soporifiques à sa femme en toute discrétion.

Le quinquagénaire pouvait alors regarder en boucle son film préféré. Mais l’accusé a aussi été reconnu coupable de harcèlement. Depuis mi-2017, l’individu a envoyé à son épouse et sa fille de 17 ans plus de 9.000 SMS et coups de téléphone après que sa femme a voulu se séparer de lui, raconte Le Pays d’Auge.

155 appels en une journée

Cette dernière ne supportait plus son comportement. « Il était de plus en plus inerte dans le domicile, dans un état de dépendance totale de son épouse. La somnolence (imposée par le médicament), c’était pour éviter le contact et surtout ne pas faire d’efforts, rester dans cette inertie », selon la procureure.

L’accusé est allé jusqu’à 155 tentatives en une journée pour rentrer en communication avec sa femme et sa fille. Absent à son procès, l’homme a été condamné à une peine de six mois d’emprisonnement avec sursis et 1.500 euros d’amende. Une procédure de divorce entre les deux époux est par ailleurs en cours.

>> A lire aussi : Haute-Garonne : Un maire refuse de démissionner malgré sa mise en examen pour agression sexuelle

>> A lire aussi : Harcèlement sexuel: Le cofondateur de Guess, Paul Marciano, démissionne à la suite d'accusations