Agen: Le corps d’un septuagénaire retrouvé chez lui, dix jours après son décès

FAITS DIVERS Alertés par l’odeur, les voisins ont prévenu la police et les pompiers, ce samedi…

E.P.

— 

Un camion de pompiers. (Illustration)
Un camion de pompiers. (Illustration) — Beatrice Colin

Samedi, des voisins alertés par l’odeur qui se dégageait d’un appartement du quartier Dangla à Agen, dans le Lot-et-Garonne, ont appelé la police et les pompiers. Ces derniers sont intervenus vers 19 h et ont dû enfoncer la porte pour pénétrer dans le logement, découvrant le corps gisant de l’occupant âgé de 70 ans, rapporte Sud-Ouest.

Le septuagénaire, qui était malade, était décédé depuis une dizaine de jours. « Un drame de la solitude », a réagi auprès de Sud-Ouest le maire d’Agen, Jean Dionis du Séjour, qui rappelle que les personnes âgées ou isolées peuvent s’inscrire à la mairie afin de bénéficier du réseau « Voisins bienveillants ».