Eure: Des élèves déposent des bombes artisanales la nuit dans leur lycée

DEGRADATIONS Les mini-engins explosifs étaient remplis de pièces de monnaie afin d’augmenter les dégâts...

20 Minutes avec agence

— 

Les gendarmes ont réussi à identifier les auteurs présumés des dégradations. (Illustration)
Les gendarmes ont réussi à identifier les auteurs présumés des dégradations. (Illustration) — F. Lodi / Sipa

Les gendarmes, appelés vendredi 8 juin dans la matinée au lycée professionnel agricole Gilbert-Martin du Neubourg (Eure), ont découvert une véritable scène de vandalisme : des murs recouverts des graffitis insultant les enseignants, mais surtout cinq à six petites bombes à retardement artisanales.

Ces dégradations auraient été commises la nuit par trois élèves, rapporte ce vendredi le site Actu.fr.

Les suspects ont reconnu les faits

Confectionnées à l’aide de produits ménagers d’usage courant, les mini-engins explosifs étaient également remplis de pièces de monnaie, afin d’augmenter les dégâts. Les bombes ont heureusement explosé au cours de la nuit et n’ont pas fait de blessé, ni provoqué de trop grands dommages.

L’enquête a permis d’identifier les individus à l’origine de l’expédition : il s’agit de trois élèves de l’établissement. Entendus par la brigade de gendarmerie locale, les suspects ont reconnu les faits et devront en répondre devant la justice. La peine qu’ils encourent dépendra sans doute de l’évaluation du montant des dégâts.

>> A lire aussi : Gironde: L'alerte à la bombe au collège Saint-Genès de Talence due à une incompréhension d'une surveillante

>> A lire aussi : Seine-Maritime: Un lycée évacué après une alerte à la bombe anonyme, la thèse du canular privilégiée