Créteil: Cinq personnes mises en examen après le meurtre d'Amadou Ba, champion de France de boxe thaï

ENQUÊTE Elles appartiennent à l'entourage de l'ancienne belle-famille du boxeur...

Caroline Politi

— 

Amadou Ba devant son club, en 2016.
Amadou Ba devant son club, en 2016. — AFp

Deux mois et demi après le meurtre d’Amadou Ba, champion de France de boxe thaï, cinq hommes ont été mis en examen ce vendredi pour assassinat et détention non autorisée d’armes, a appris 20 Minutes de source judiciaire. Ils ont été placés en détention provisoire.

Un peu plus tôt dans la semaine, huit personnes avaient été interpellées par la brigade criminelle, en charge de l’enquête sur la mort d’Amadou Ba.

Sur les cinq mis en examen, trois sont inconnus des services de police. Les deux autres suspects sont fichés pour des délits routiers mineurs.

Un seul suspect reconnaît les faits

Originaire de Créteil et figure de la ville, le boxeur, âgé de 39 ans, a été pris pour cible le soir du 4 avril dernier alors qu’il se trouvait au volant de son véhicule. Arrêté à un feu rouge, un premier agresseur lui a tiré dessus à six reprises​ tandis que d’autres l’ont extirpé de son véhicule pour le rouer de coups. Amadou Ba est décédé lors de son transfert à l’hôpital Henri Mondor de Créteil.

Rapidement, l’enquête s’était orientée vers un règlement de comptes avec l’ancienne belle-famille de la victime, après une récente séparation. Les cinq personnes présentées au juge appartiennent toutes à l’entourage de l’ancienne femme d’Amadou Ba.

Selon la même source judiciaire, un seul des cinq mis en examen a reconnu son implication. Les quatre autres ont nié les faits.