Haute-Garonne : Un maire refuse de démissionner malgré sa mise en examen pour agression sexuelle

FAITS DIVERS Suite à la plainte d'une employée municipale, l'édile a été mis en examen mais refuse de rendre son mandat malgré la demande des conseillers municipaux...

J.R.

— 

Illustration d'une écharpe de maire.
Illustration d'une écharpe de maire. — POUZET/SIPA

Il nie les faits et refuse de démissionner de son mandat. Jean-Claude César, maire du village de Marquefave, au sud de la Haute-Garonne, a été mis en examen pour « agression sexuelle et harcèlement sexuel par personne ayant autorité » début juin, raconte France 3 Occitanie.

Cette mise en examen intervient à la suite d’une plainte déposée en mars par une employée municipale contre l’édile.

Le conseil municipal réclame sa démission

Placé en garde à vue par les gendarmes, le maire âgé de 79 ans a été déféré au parquet et placé sous contrôle judiciaire.

Face à cette mise en examen, douze des quinze élus du conseil municipal ont demandé la démission du maire, jugeant « la situation incompatible avec un exercice serein de la fonction de maire ». Ce dernier a refusé, estimant que « son honneur est en jeu ».