Gers: Il écope d'un rappel à la loi après s'être affiché sur Facebook en officier nazi

FAITS DIVERS La publication de ce jeune Auscitain date d’il y a deux ans mais son photomontage en officier SS a fait l’objet d’un signalement auprès du parquet…

J.R.

— 

Illustration d'un drapeau nazi.
Illustration d'un drapeau nazi. — Petros Giannakouris/AP/SIPA

On ne peut pas publier tout et n’importe quoi sur Internet. C’est ce que vient d’apprendre un jeune Auscitain dont la page Facebook affichait un montage photo de lui en officier nazi. Repéré sur la toile par une association toulousaine, cette publication a été signalé au parquet d’Auch, rapporte La Dépêche du Midi.

C’est l’association Conseil international de la résistance qui a saisi le procureur du Gers pour « apologie de crime contre l’humanité » et fait un signalement au site du gouvernement Pharos.

Rappel à la loi

Le photomontage en question implique deux adolescents : l’un apparaît en officier SS, l’autre grimé en Hitler. Le cliché a été publié il y a deux ans mais est resté en ligne. Et ce sont surtout les commentaires comme « L’avenir de la Wehrmacht, quel homme » ou « L’élite », accompagnés de douze « j’aime » qui ont décidé l’association à saisir la justice.

Les deux garçons, lycéens à l’époque des faits mais étudiants en première année aujourd’hui à Toulouse, ont donc été entendu par la brigade de recherches de la gendarmerie d’Auch, saisie de l’enquête, et par la procureur. Le jeune titulaire du compte Facebook incriminé a nié toute intention raciste ou antisémite et a présenté des excuses. Il a également supprimé la publication sur le réseau social et a fait l’objet d’un rappel à la loi.