Manche: La SPA retire 36 chiens à une Britannique pour maltraitance

MALTRAITANCE ANIMALE Une habitante de la Manche s’est vue retirer la majorité des chiens qu’elle avait recueillis et l’un d’entre eux a même dû être euthanasié…

20 Minutes avec agence

— 

Les animaux, trop nombreux, se comportaient en meute. (illustration)
Les animaux, trop nombreux, se comportaient en meute. (illustration) — JOEL SAGET / AFP

La SPA avait été alertée au début du mois. Elle est intervenue lundi 18 juin pour récupérer 36 chiens sur la cinquantaine que gardait une Britannique habitant dans la commune de Feugères (Manche), rapporte Actu.fr. Les membres de l’association étaient accompagnés des gendarmes et de la Direction départementale des services vétérinaires.

La Britannique gardait 52 animaux alors qu’elle possédait une autorisation pour une quinzaine de chiens seulement. Les services de protection animale vont désormais soigner les animaux et leur trouver une famille d’adoption.

Un chien euthanasié

L’un des chiens, vieux et malade, a dû être euthanasié sur place. La propriétaire s’est dite traumatisée par l’événement. Elle a confié qu’elle considérait ces chiens comme ses enfants.

Les animaux, trop nombreux, se comportaient en meute. Seuls les dominants avaient accès à la nourriture. Une enquête pour maltraitance a été ouverte par la gendarmerie et la propriétaire va faire l’objet d’un suivi régulier de la SPA.

>> A lire aussi : Un poney maltraité a dû être euthanasié, son propriétaire en garde à vue

>> A lire aussi : Visée par de «violentes attaques», la présidente de la SPA annonce sa démission