Haute-Savoie: Un Américain se tue lors d'une session de base jump

ACCIDENT Les circonstances de l'accident restent encore floues mais l'homme pourrait avoir percuté un arbre...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de base-jumping Credit:CATERS/SIPA
Illustration de base-jumping Credit:CATERS/SIPA — SIPA

Un base jumper américain de 38 ans a fait une chute mortelle mercredi peu après 20h00 en Haute-Savoie, à hauteur de la commune du Petit-Bornand les Glières, a-t-on appris jeudi auprès des secours en montagne.

La victime qui sautait d’une falaise « était accompagnée d’un autre base jumper américain. Ils étaient tous les deux expérimentés », a précisé le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) d’Annecy, en charge de l’enquête.

Un autre accident dix jours avant

Les circonstances exactes de l’accident ne sont pas encore connues mais le trentenaire décédé « a vraisemblable touché des arbres, ce qui l’a déstabilisé », selon la même source.

Le base-jump consiste à sauter dans le vide en parachute d’une structure ou d’un point fixe, qu’il s’agisse d’un bâtiment, d’une antenne, de la travée d’un pont ou d’une falaise.

Le 10 juin, un autre adepte de base jump d’une vingtaine d’années s'était tué dans la Drôme, la voile de son parachute ne s’étant pas ouverte au moment du saut depuis un sommet drômois.