Bretagne : L’homme décédé chez Emmaüs se serait lui-même poignardé

FAITS DIVERS Le drame s'est déroulé dans la nuit de lundi à mardi à Séné, près de Vannes...

C.A.

— 

Un gendarme de l'identification criminelle. Illustration.
Un gendarme de l'identification criminelle. Illustration. — C. Allain / 20 Minutes

On a d’abord pensé à un meurtre. Il s’agirait en fait d’un suicide. D’après le procureur de la République de Vannes, le compagnon de la communauté Emmaüs de Séné (Morbihan), retrouvé mort mardi matin, se serait lui-même porté des coups de couteau, rapporte Ouest-France.

L’autopsie a écarté « l’intervention d’un tiers ». Des analyses médico-légales sont en cours pour confirmer les raisons de la mort.

De multiples plaies

Agée de 40 ans, la victime était un membre de la communauté Emmaüs qui vivait sur place. Elle présentait des plaies à la gorge, au thorax, à l’abdomen et à une main. Prise en charge par les pompiers, elle est décédée le matin à l’hôpital.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi dans les locaux d’Emmaüs de Séné, non loin de Vannes. L’enquête de gendarmerie se poursuit.