Mulhouse: Le collégien de 12 ans retrouvé mort dans une rue est décédé d'un problème cardiaque

DRAME Trois semaines après le décès d'un collégien dans une rue de Mulhouse, «20 Minutes» a appris que sa mort avait été causée par «une pathologie cardiaque»...

B.P.

— 

Des sapeurs pompiers interviennent pour un début d'incendie rue Vasselot, à Rennes, (Ille-et-Vilaine) le 11 janvier 2018 dans ce secteur protégé du centre historique où le feu est redouté.
Des sapeurs pompiers interviennent pour un début d'incendie rue Vasselot, à Rennes, (Ille-et-Vilaine) le 11 janvier 2018 dans ce secteur protégé du centre historique où le feu est redouté. — C. Allain / 20 Minutes

Le 29 mai en plein après-midi, un enfant de 12 ans a été découvert inconscient à côté d'un arrêt de bus dans une rue de Mulhouse (Haut-Rhin) par une distributrice de prospectus. Pris en charge par les pompiers rapidement contactés à l’heure de la sortie des classes, le collégien n’a malheureusement pas pu être réanimé.

Après le lancement d’investigations biologiques et médicales dans les jours suivants, le parquet de Mulhouse explique à 20 Minutes trois semaines plus tard que l’affaire a été « classée sans suite ». Sans plus de précision, le procureur Dominique Alzéari ajoute simplement que son décès est dû à une pathologie cardiaque.

Une cellule psychologique dans son collège début juin

Dans les jours suivants la mort de cet élève de quatrième, une cellule de crise puis une cellule psychologique avaient été mises en place avec plusieurs professionnels de la santé en renfort dans son établissement scolaire, le collège Wolf, selon les informations transmises à 20 Minutes par l’inspection académique du Haut-Rhin.