Nîmes: Libre, il menace de mort celui qui l'avait dénoncé et retourne en garde à vue

FAITS DIVERS Ce jeune homme de 17 ans avait été entendu par la police pour des vols présumés de téléphones...

N.B.

— 

Des policiers. (Illustration)
Des policiers. (Illustration) — M.Libert/20 Minutes

Sa liberté n’aura été que de courte durée. Un adolescent de 17 ans, interpellé par les policiers et placé en garde à vue pour des vols présumés de téléphones portables samedi à Nîmes, a foncé retrouver celui qui l’avait dénoncé, une fois relâché.

Remis en liberté avec une convocation à comparaître devant le tribunal correctionnel, le mineur a retrouvé, moins d’une heure plus tard, près de la gare de la commune, l’agent de sécurité qui avait prévenu les forces de l’ordre, rapporte Objectif Gard.

Des menaces

L’homme aurait été copieusement menacé de mort, poursuit le site d’actualité

Les policiers ont été à nouveau appelés, le jeune homme a été arrêté, et conduit une nouvelle fois au commissariat pour être entendu sous le régime de la garde à vue.