Rouen: Une surveillante de prison écrouée pour corruption passive

TRAFIC Les policiers ont retrouvé dans ses affaires de la résine de cannabis, deux bouteilles d’alcool fort et sept téléphones portables…

20 Minutes avec agences

— 

La surveillante de la prison de Rouen a été mise en examen samedi 9 juin (illustration)
La surveillante de la prison de Rouen a été mise en examen samedi 9 juin (illustration) — FRED SCHEIBER/20 MINUTES/SIPA

Elle avait été interpellée vendredi 8 juin à la suite d’un contrôle effectué par ses collègues au moment où elle entrait dans l’établissement.

Une surveillante de la maison d’arrêt de Rouen (Seine-Maritime) a été mise en examen et écrouée samedi, notamment pour corruption passive, a-t-on appris auprès du parquet de la ville normande.

La surveillante aurait reconnu les faits

« Les policiers venus l’arrêter ont découvert dans ses affaires de la résine de cannabis, deux bouteilles d’alcool fort ainsi que sept téléphones portables », selon une source policière, qui indique que la surveillante de prison « a reconnu les faits lors de sa garde à vue ».

Selon Le Parisien qui révèle l’information, la fonctionnaire est âgée de 40 ans. Elle est poursuivie pour des faits de « remise d’objets à détenu, détention et transport de stupéfiants ainsi que corruption passive », a précisé Pascal Prache, procureur de la République de Rouen.

>> A lire aussi : Une surveillante prise en otage par un détenu à la prison de Villenauxe-la-Grande

>> A lire aussi : Un détenu profite d'une pause cigarette pour s'évader par la porte principale de la prison