Aube: La prise d'otage à la prison de Villenauxe-la-Grande est terminée

CARCERAL Le preneur d'otage, condamné en correctionnelle, n'est pas incarcéré pour des faits de terrorisme... 

L.B. et H.S. avec AFP

— 

Une surveillante de prison est prise en otage depuis le début de la matinée.
Une surveillante de prison est prise en otage depuis le début de la matinée. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

La surveillante retenue en otage par un détenu à la prison de Villenauxe-la-Grande, dans l'Aube depuis 8h30 ce jeudi, a été libérée en fin de matinée. Cette libération est intervenue après les négociations engagées par les équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris) avec le détenu, qui réclamait son transfert dans un autre établissement à la suite d'une nouvelle condamnation, selon des sources judiciaire, syndicale et l'administration pénitentiaire.

Le preneur d’otage est incarcéré depuis 2014 à Villenauxe-la-Grande pour des faits de vol. Il n’est pas suivi au titre de la radicalisation, n’a jamais été condamné pour terrorisme et n’est pas suivi par le renseignement pénitentiaire. Selon nos informations, il serait âgé de 21 ans et aurait pris en otage la surveillante du centre à l’aide d’une arme blanche de petit calibre.

Cellule de crise activée

Une cellule de crise avait été activée à la direction de l’administration pénitentiaire du ministère de la Justice, ainsi qu’à l’établissement, où elle est présidée par la sous-préfète de Nogent-sur-Seine. 

>> A lire aussi : Radicalisation. Visite à Vendin-le-Vieil, l'une des prisons les plus sécurisées de France

>> A lire aussi : VIDEO. Radicalisation. Comment améliorer la sécurité dans les prisons?