Carjacking : faut-il se méfier des cadeaux laissés sur votre pare-brise ?

FAKE OFF Un carjacking est si vite arrivé…

Samba Doucouré

— 

Méfiez-vous si vous trouvez un billet ou un bijou sur votre pare-brise, cela pourrait être un piège.
Méfiez-vous si vous trouvez un billet ou un bijou sur votre pare-brise, cela pourrait être un piège. — Rafael Ben-Ari/ Cha/NEWSCOM/SIPA
  • Les rumeurs de nouvelles techniques de vol de voiture se propagent sur le web.
  • L'une d'entre elles alerte sur des cadeaux et bijoux laissé sur le pare-brise
  • Le service d'information et de communication de la police nationale recadre les infos.

Le site pièges à clics Eddenya alerte ses lecteurs contre l’apparition d’une nouvelle technique de vol de voiture. Les malfaiteurs coinceraient dans un des essuie-glaces avant, un bijou avec une étiquette sur laquelle est inscrit : «Cadeau gratuit offert par la Maison de la Bijouterie – Place Vendôme ».  Si le conducteur n’aperçoit le « cadeau » qu’une fois après avoir démarré le moteur et qu’il sort du véhicule sans prendre ses clés, les voleurs agissent.  « Les malfrats pourront vous jeter au sol, monter dans votre voiture et partir avec. Plus de 300 voitures en France ont été volées de cette manière », explique l’article.

Selon Eddenya, les voleurs pourraient par la suite utiliser les clés de votre domicile si vous les avez laissés dans la voiture et aller cambrioler votre maison en se servant de « votre carte grise, de votre GPS ou de vos papiers personnels traînant dans la voiture pour pouvoir retrouver votre adresse ». Plus angoissant encore, ils « vous kidnapperont pour du proxénétisme ou du trafic humain ».

FAKE OFF

Difficile de trouver une source attestant de la véracité de l’affaire des fameux bijoux de la Maison de la Bijouterie. Cependant, le Service d’information et de communication de la police nationale (Sicop) confirme que des méthodes similaires existent dans le cadre de vols de voitures. Les bandits calent un faux billet de 50 euros et profitent que le propriétaire du véhicule sorte pour le lui subtiliser.

Infographie de la police nationale sur l'arnaque au billet de 50 euros.
Infographie de la police nationale sur l'arnaque au billet de 50 euros. - Sicop

 

Concernant les cambriolages, le phénomène est plus rare selon la Sicop. Aller au domicile de la personne qu’on vient de voler est un risque trop important. En règle générale, les voleurs se débarrassent en priorité du véhicule grâce au trafic de pièces détachées ou l’utilisent pour commettre un braquage ou autre activité crapuleuse. Les autorités de police recommandent ainsi de ne pas laisser trainer sa carte grise ou ses papiers d’identité dans sa voiture.

Et les kidnappings ? Selon la Sicop, ils relèvent plus de la légende urbaine que de la réalité. « Des rumeurs faisaient croire que les propriétaires de voiture avec clé émetteur enlevaient leurs victimes pour pouvoir rouler. En vrai, les voleurs arrachaient à leur cible l’émetteur et c’est tout » explique un agent de police. Le vol simple d’une voiture fait encourir une peine de trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende. Un enlèvement en revanche peut être sanctionné de vingt ans de réclusion criminelle.  

 

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Réagissez dans les commentaires ou envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.