Rouen: Le tueur en série présumé de chats et de chiens voulait «sauver les oiseaux»

CRUAUTÉ Le suspect, diagnostiqué schizophrène, a expliqué aux enquêteurs de Rouen (Seine-Maritime) qu’il voulait « rétablir l’équilibre entre les oiseaux et les chats »…

20 Minutes avec agence

— 

Le suspect aurait avoué avoir tué onze chats et un bébé labrador (Illustration).
Le suspect aurait avoué avoir tué onze chats et un bébé labrador (Illustration). — FRANCK LODI/SIPA

Il aurait avoué avoir tué onze chats et un bébé labrador. L’homme, interpellé en flagrant délit mercredi 6 juin alors qu'il tirait sur un chat avec une arme de poing, à Rouen ( Seine-Maritime), a reconnu les faits face aux enquêteurs et évoqué un mobile surprenant, rapporte Actu.fr.

Atteint de schizophrénie, il a raconté avoir été peiné d’apprendre que de nombreuses espèces d’oiseaux disparaissaient et a donc décidé de « rétablir l’équilibre »… en tuant des chats.

Bientôt jugé pour « actes de cruauté »

Il a même précisé que « lorsqu’il ne parvenait pas à les tuer du premier coup, il les achevait car il ne voulait pas les faire souffrir », a précisé une source judiciaire.

Déféré devant le parquet de Rouen, le suspect sera prochainement convoqué devant la justice pour des « actes de cruauté envers des animaux​ domestiques ». Placé sous contrôle judiciaire, il a interdiction d’approcher des animaux et obligation de se soigner.

L’agglomération de Rouen était frappée par une série de meurtres d’animaux depuis le début du mois de mai. Un chat avait notamment été retrouvé décapité dans un jardin de Déville-lès-Rouen.

>> A lire aussi : Belgique: Un chaton survit après un quart d'heure dans un four à 200 degrés

>> A lire aussi : Bordeaux: Une marche blanche pour «Cookie», une chatte morte après avoir été défenestrée