VIDEO. Disparus de l'Ariège: Les corps du père et de sa fille retrouvés

DISPARITION Le corps de ce père de famille, qui avait disparu le 30 novembre 2017, et celui de sa fille ont été retrouvés à Belesta (Ariège)…

Thibaut Chevillard

— 

Cette étudiante arégiégeosie et son père n'ont pas donné signe de vie depuis le 30 novembre 2017.
Cette étudiante arégiégeosie et son père n'ont pas donné signe de vie depuis le 30 novembre 2017. — Twitter
  • Christophe Orsaz et sa fille étaient portés disparus depuis le 30 novembre dernier.
  • Un homme et une femme ont été interpellés hier par les gendarmes.
  • Leurs corps ont été retrouvés grâce aux éléments livrés par une des deux personnes interpellées.

Ils avaient disparu le 30 novembre dernier, à Mirepoix (Ariège). Le corps de Christophe Orsaz, 46 ans, et celui de sa fille, Célia Orsaz, 18 ans, ont été découverts ce mardi à Belesta, une trentaine de kilomètres plus loin, apprend 20 Minutes de source proche du dossier. Ils ont été retrouvés par les militaires du groupement de gendarmerie de l’Ariège, pas très loin du lieu où leur voiture avait été retrouvée calcinée.

Des confessions en garde à vue

L’enquête a connu une accélération, lundi, après le placement en garde à vue de quatre personnes originaires de la région. Parmi elles, un mécanicien de 48 ans vivant à Lavelanet (Ariège) et son ex-compagne, une infirmière âgée de 57 ans, originaire de Bélesta. Ces deux personnes étaient toujours entendues ce mardi par les enquêteurs de la section de recherche de Toulouse (Haute-Garonne).

« L’un des deux s’est mis à table » et a livré aux gendarmes des « éléments » permettant de localiser ces corps, confie à 20 Minutes une source bien informée. Selon nos informations, cette infirmière a été en couple dans le passé avec Christophe Orsaz. Le Parisien affirme également qu’elle lui aurait prêté 10.000 euros qu’il ne lui avait pas remboursés, et qu’elle avait contacté ses employeurs pour leur dresser « un tableau apocalyptique de Christophe ».

Voiture incendiée

Christophe Orsaz, un jardinier résidant à Mirepoix et sa fille, étudiante à Toulouse, se sont volatilisés le 30 novembre dernier. Ils avaient été aperçus une dernière fois dans le secteur de Lavelanet aux alentours de 16h30 à bord de la Renault Kangoo blanche du père.

La voiture avait été retrouvée incendiée le soir même dans l’Aude. Quelques jours plus tard, la procureure de Foix demandait l'ouverture d'une information judiciaire pour « disparition inquiétante ». Le procureur de Toulouse donnera davantage de précision mercredi lors d'une conférence de presse.

>> A lire aussi : Ariège: Plusieurs interpellations sept mois après la disparition d'un père et sa fille

>> A lire aussi : Ariège: Une information judiciaire ouverte après la disparition mystérieuse d’un père et sa fille