Var: Un grand-père lynché par des motards sous les yeux de son petit-fils de 3 ans

VIOLENCE Le sexagénaire a simplement signifié à un groupe de motards qu’ils étaient en contresens…

F.H.

— 

Des motos. (Illustration)
Des motos. (Illustration) — GILE MICHEL/SIPA

Hématomes sur tout le corps, lunettes cassées et une peur bleue. C’est le calvaire vécu par un grand-père sous les yeux de son petit-fils de 3 ans dans le Var, à Grimaud, à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Saint-Tropez, vendredi après-midi. Alors qu’il venait de récupérer l’enfant, le sexagénaire a emprunté une rue à sens unique d’où ont débarqué à contresens sept à huit motos, a-t-il raconté à Var-Matin.

S’il s'est garé à leur passage car la route est étroite, l’homme leur a signalé par sa fenêtre ouverte qu’ils étaient à contresens. Là, un premier coup de poing lui a été asséné. En réaction à cette agression, il a annoncé son intention de porter plainte. Mal lui en a pris de le dire à haute voix.

Sauvé par la présence de son petit-fils

« Là, ils garent leur moto, m’arrachent de la voiture, me tombent dessus à cinq ou six et je reçois une avalanche de coups », explique la victime à Var-Matin. Ce qui l’a sauvé, c'est probablement la  présence de son petit-fils dans la voiture. Car, quand un motard l’a aperçu, les coups se sont arrêtés.

Le sexagénaire a fait constater ses blessures – des hématomes du tibia à la tête –, attestées par un médecin, et a déposé plainte à la gendarmerie de Grimaud.