Angers: Il se fait retirer son permis et reprend sa voiture une fois les gendarmes éloignés

FAITS DIVERS Le sexagénaire est tombé deux fois sur la même patrouille de gendarmerie...

F.B.

— 

Un véhicule de gendarmerie. Illustration.
Un véhicule de gendarmerie. Illustration. — F. Lodi / Sipa

Il se croyait sûrement plus malin que les autorités. Un homme de 70 ans est convoqué devant le tribunal correctionnel d’Angers pour un délit de conduite malgré la rétention de son permis de conduire. Les faits se sont produits mercredi, vers 16h30, à hauteur de la Chapelle-Saint-Laud (Maine-et-Loire), au nord d’Angers. L’automobiliste s’est fait interpeller par la gendarmerie alors qu’il roulait à 141 km/h au lieu d’une vitesse maximale autorisée de 90 km/h. Un important excès de vitesse qui justifie un retrait de permis sur le champ, rapporte Le Courrier de l'Ouest.

Il tombe sur la même patrouille

Vexé, le sexagénaire a boudé de longues minutes dans son véhicule, jusqu’au départ des gendarmes. Il en a alors profité pour repartir tranquillement au volant, comme si de rien n’était, malgré un permis fraîchement retiré.

Pas de chance pour lui, il est reconnu, quelques kilomètres plus loin, par la même patrouille de gendarmerie au niveau de Seiches-sur-le-Loir (Maine-et-Loire). Celle-ci l’a de nouveau arrêté, sans lui laisser la moindre possibilité de repartir cette fois.