Seine-Saint-Denis: La police des polices ouvre une enquête sur des soupçons de violences policières

POLICE DES POLICES Les faits remontent à octobre 2017. La fonction des mis en cause n’a pas encore été établie…

F.H. avec AFP

— 

Un policier. (Illustration)
Un policier. (Illustration) — Francois Mori/AP/SIPA

Un coup de poing. Un deuxième. Un troisième. Un quatrième. Dans une vidéo qui tourne sur les réseaux sociaux, on voit un homme rasé, corpulent, asséner plusieurs coups à un autre homme près d’une épicerie. Après la diffusion de cet enregistrement, l’inspection générale de la police nationale​ – IGPN ou police des polices – s’est vue confier une enquête, a appris l’AFP mercredi de sources concordantes, confirmant une information de Buzzfeed. Cette enquête a été ouverte lundi pour « violences par personne dépositaire de l’autorité publique et non-assistance à personne en danger », a précisé le parquet de Bobigny.

La scène se serait passée à Pantin, en Seine-Saint-Denis. Selon la date affichée sur l’écran de la vidéo, ces violences policières soupçonnées​ se seraient déroulées en octobre 2017. Le parquet n’était pas en mesure de préciser la fonction des mis en cause. Ils « n’ont pas été entendus pour l’instant », a ajouté une source proche de l’enquête.

Une autre enquête a été ouverte par l’IGPN après une plainte pour « violences » de la part d’un homme de 24 ans interpellé début mai à Ville-d’Avray (Hauts-de-Seine), a-t-on appris lundi auprès de l’avocat du plaignant et du parquet.

>> A lire aussi: «Tu vas mourir sale noir!»... Un jeune dépose plainte contre des policiers