Dunkerque: Le suspect de deux braquages se planquait dans un bosquet

FAITS DIVERS En deux jours, l’individu est soupçonné d’avoir attaqué une sandwicherie et une friterie…

Mikael Libert

— 

Un véhicule de police. (Illustration)
Un véhicule de police. (Illustration) — E. Frisullo / 20 Minutes

Il a tenté de faire corps avec la nature. Mardi, un individu suspecté de plusieurs vols à main armée a été interpellé à Dunkerque, dans le Nord. Caché dans un bosquet, il n’a pourtant pas échappé aux policiers de la BAC.

Mardi soir, vers 21h50, le gérant de la friterie Frit’n’Burger, rue Guynemer, à Dunkerque, a contacté la police, affirmant avoir été victime d’un vol à main armée. Aux fonctionnaires, la victime a décrit son agresseur présumé comme étant un homme vêtu de noir et porteur d’un sac et d’une arme de poing.

Une arme retrouvée dans le bosquet

Le signalement a été diffusé et, rapidement, un équipage canin de la police a repéré un individu correspondant du côté du quai de Mardyck. Deux équipages de la BAC, qui étaient aussi dans le secteur, ont découvert ce même individu vaguement dissimulé dans un bosquet.

Ainsi repéré, le mis en cause a repris sa fuite, la police à ses trousses. Finalement interpellé après une brève poursuite à pieds, l’homme a été ramené par les policiers vers le bosquet où il était caché. C’est là que les fonctionnaires ont récupéré un pistolet automatique à gaz.

L’homme, âgé de 45 ans et connu des services de police, a été placé en garde à vue. Outre le braquage de la friterie, le suspect sera aussi entendu pour un vol à main armée, commis dans le restaurant Subway de Dunkerque, la veille. Il correspond en effet au signalement de l’auteur présumé des faits.