Bergerac: Les centres sociaux resteront bien ouverts plus tard lors du ramadan

SOCIETE Les deux centres sociaux de Bergerac resteront ouverts tardivement pendant le ramadan mais aussi pendant d’autres événements comme la Coupe du monde, ont annoncé l’Etat, la ville et la CAF à l’issue de leur réunion…

E.P.

— 

Le centre social de Naillac ferme un peu plus tardivement pendant la période du ramadan.
Le centre social de Naillac ferme un peu plus tardivement pendant la période du ramadan. — Capture d'écran Google Maps

Après une petite polémique ce week-end, les centres sociaux de la ville de Bergerac continueront bien à recevoir un financement de la part de la caisse d’allocations familiales, assurent nos confrères de France Bleu Périgord. 

La préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a reçu le maire de Bergerac, mais aussi le directeur de la Caisse des allocations familiales de la Dordogne, qui avait envoyé un courrier en maire annonçant la suppression des aides pour deux centres sociaux, au motif de leur fermeture tardive pendant le ramadan. Il invoquait une atteinte au principe de laïcité, alors que le maire défendait une mesure d’ordre public.

La gestion des centres sociaux a été révisée. Ils resteront ouverts plus tard pendant la période du ramadan, mais aussi pendant d’autres événements comme la Coupe du monde par exemple.