Marne: Un suspect arrêté après la mort d'un jeune de 17 ans mortellement poignardé

AGRESSION C’est grâce à un témoignage que le suspect a été identifié...

T. Ch. avec AFP

— 

Les enquêteurs ont reçu un témoignage qui les a mis sur la piste d'un suspect.
Les enquêteurs ont reçu un témoignage qui les a mis sur la piste d'un suspect. — PATRICK KOVARIK / AFP

Le mineur de 17 ans poignardé à mort samedi à Mourmelon-le-Grand (Marne) aurait été tué par un homme de son âge. Le suspect a été interpellé lundi soir, a-t-on appris de source proche de l’enquête. D’après cette source, il s’agirait d’un mineur marginalisé.

La gendarmerie nationale avait lancé lundi un portrait-robot de l’agresseur présumé afin de le retrouver. Selon les informations de 20 Minutes, c’est grâce à un témoignage reçu à la suite de cet appel que le jeune homme a été identifié. Les gendarmes l’ont interpellé à son domicile vers 19 heures. « Il y a des éléments intéressants laissant penser qu’il s’agit de la bonne personne », souffle une source proche du dossier. Les enquêteurs attendent le retour de plusieurs expertises scientifiques pour le confondre de façon certaine.

Une vingtaine de coups de couteau

Samedi, vers 15 heures, dans cette petite ville entre Reims et Châlons-en-Champagne, un jeune homme se promène avec une amie dans un parc de Mourmelon. « Un échange de regards ne se passe pas bien » avec un autre garçon et l’agresseur présumé « aurait essayé de prendre le sac à main » de la jeune fille, avait indiqué dimanche le parquet de Châlons-en-Champagne.

« L’altercation redouble et le jeune se prend des coups de couteau dans le dos », environ une vingtaine, avant de succomber, d’après le récit de la jeune fille fait aux enquêteurs et relaté par le parquet à l’AFP. Une plaie au cou « laisse penser à un égorgement », selon la même source, qui parle d’une agression « particulièrement violente ». La Section de recherches (SR) de Reims est chargée de l’affaire.