Lorraine: Le père de famille, suspecté du meurtre de sa femme et de ses jumeaux, s'est suicidé

FAITS DIVERS L’homme suspecté du meurtre de sa femme et de ses jumeaux à Ars-sur-Moselle en mars dernier s’est suicidé en prison…

G.V. avec AFP

— 

Illustration. Seclin, le 8 juillet 2013. L'unite hospitalière spécialement aménagée (UHSA).
Illustration. Seclin, le 8 juillet 2013. L'unite hospitalière spécialement aménagée (UHSA). — M.Libert/20 Minutes

Trois mois après le drame, le père de famille soupçonné du meurtre de sa femme et de ses jumeaux de deux ans à Ars-sur-Moselle (Moselle) s’est suicidé. Le quadragénaire s’est pendu avec un drap dans sa cellule. Il était placé dans un établissement psychiatrique pour détenus à Laxou (Meurthe-et-Moselle), a indiqué à l’AFP le procureur de la République de Nancy François Pérain. Une autopsie devrait être réalisée ce mardi.

Pas la première tentative

Le père de famille avait été placé dans une unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA). Une structure d’accueil de détenus souffrant de troubles psychiatriques, après une première tentative de suicide en avril au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville, a expliqué à l’AFP son avocat, Cédric Demagny.

Ars-sur-Moselle en Moselle.
Ars-sur-Moselle en Moselle. - Maps4News

Pour rappel, il avait été hospitalisé en mars dernier après un accident de voiture, probablement une tentative de suicide. En toute fin d’après-midi, en tentant de contacter ses proches après leur intervention sur l’accident, les gendarmes avaient alors découvert les corps de son épouse et de leurs jumeaux, un garçon et une fille de deux ans au domicile familial où ils habitaient depuis trois ans. Les faits se seraient produits lors « d’une dispute » à leur domicile, à Ars-sur-Moselle (Moselle), concernant une éventuelle séparation.

>> A lire aussi : Un père de famille avoue le meurtre de sa femme et de ses jumeaux de deux ans