Lens: L'insupportable attente une semaine après la disparition de Théo

DISPARITION Cela fait maintenant huit jours que Théo, un adolescent de 14 ans, n’a plus donné signe de vie…

Mikael Libert

— 

Théo a disparu dimanche, à Lens, dans le Pas-de-Calais.
Théo a disparu dimanche, à Lens, dans le Pas-de-Calais. — Police nationale

Ce lundi, cela fait désormais huit jours que Théo Hallez, 14 ans, a disparu. L’adolescent s’est volatilisé dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 mai après une soirée passée dans la discothèque le Purple, à Loison-sous-Lens, dans le Pas-de-Calais. Entre-temps, l’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Lille. Dans l’angoisse de l’attente, la famille de l’adolescent a offert une récompense pour toute information permettant de le retrouver.

La dernière fois que Théo a été vu remonte à dimanche dernier. C’était à Lens, à 5h30 du matin et il a expliqué à sa mère qu’il allait raccompagner un ami chez lui. Depuis, plus rien. Le téléphone portable de l’adolescent n’émet plus et il ne dispose d’aucun moyen de paiement. La police de Lens a diffusé un appel à témoins, mardi, jugeant cette disparition de Théo inquiétante.

L’enquête confiée à la PJ de Lille

Le dernier rebondissement date de mercredi soir, lorsque le parquet de Béthune a confié l’enquête à la brigade criminelle de la police judiciaire (PJ) de Lille. Des recherches ont été entreprises, notamment à l’aide de la brigade cynophile. La trace de Théo a été suivie jusqu’à un étang où les chiens ont perdu la piste. Le plan d’eau a ensuite été sondé, en vain.

« Les investigations se poursuivent mais nous ne privilégions toujours pas une piste par rapport à une autre, explique-t-on à la PJ. De nombreuses auditions ont eu lieu mais il n’y a eu aucune interpellation ni garde à vue à ce stade de l’enquête ». Contacté par 20 Minutes, le parquet de Béthune a confirmé la poursuite des investigations mais s’est refusé à tout autre commentaire.

Interrogée par nos confrères de France 3, la mère de Théo a assuré qu’une récompense était promise à toute personne susceptible de fournir des informations sur la disparition de son fils.