Corse: Le champ d'un agriculteur volontairement détruit, 1.600 clémentiniers saccagés

FAITS DIVERS Le champ de cet agriculteur récemment établi en Corse a été ravagé à 80 %... 

M.C. avec AFP

— 

Des clémentines - illustration.
Des clémentines - illustration. — ALLILI MOURAD/SIPA

Pas moins de 1.600 clémentiniers volontairement coupés, en pleine nuit, entre dimanche et lundi. Telle a été la découverte de Sébastien Moretti, ce jeune exploitant fraîchement installé à Ghisonaccia, en Haute-Corse. Cet agriculteur cultive de la vigne et des clémentines. Sur les réseaux sociaux, il a dénoncé la destruction de « 80 % » de son exploitation « par un "commando de courageux" ».

Une enquête confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Ghisonaccia a été ouverte « du chef de destruction volontaire en réunion », a précisé à l’AFP la procureur de Bastia, Caroline Tharot. Cet acte de vandalisme a suscité une vague d’indignation sur l’île.

La ligue des droits de l’Homme de Corse a dit « entendre certaines inquiétudes dans le monde agricole qui font un lien entre cet acte destructeur et malveillant et la spéculation immobilière », appelant la justice à faire « toute la lumière sur cette affaire. »