Toulouse: Pour échapper à la police, le dealer présumé saute du deuxième étage et se fracture chevilles et poignets

FAITS DIVERS Lors d’une interpellation dans le quartier d’Empalot, un jeune dealer présumé a tenté de fuir la police en sautant du deuxième étage. Il s’est blessé à la réception et a été blessé…

B.C.

— 

Un brassard de police. Illustration.
Un brassard de police. Illustration. — Witt - Sipa

L’arrestation de deux dealers présumés, samedi, s’est achevée à l’hôpital pour l’un d’entre eux. En fin d’après-midi, les policiers toulousains de la brigade anticriminalité repèrent dans le quartier d’Empalot le comportement suspect de deux jeunes.

Lors de leur interpellation, les forces de l’ordre trouvent de la résine de cannabis, rapporte La Dépêche du Midi.

Placés en garde à vue

Cette arrestation leur permet de remonter rapidement jusqu’à un appartement du quartier ou est stockée la drogue. Lors de leur arrivée sur place, ils trouvent deux autres jeunes d’une vingtaine d’années et près de 4 kg de cannabis, plus d’un kilo de résine et de la cocaïne. Pour échapper à l’interpellation, l’un d’eux saute du deuxième étage.

Mais la réception sur le bitume n’est pas été bonne et le jeune suspect s’est cassé les chevilles et les poignets, indique le quotidien régional. Il a été hospitalisé. Puis placé en garde à vue, comme ses trois comparses.