Lille: Après de nouveaux rodéos urbains, six individus placés en garde à vue

FAITS DIVERS Après les incidents du week-end précédent, la préfecture a voulu marquer le coup concernant les rodéos urbains. Bilan : au moins six personnes interpellées…

G.D.

— 

Illustration de rodéos urbains.
Illustration de rodéos urbains. — Hadj / SIPA

Mise à jour, mercredi 30 mai à 15h : Une enquête préliminaire est actuellement en cours pour un majeur et un second individu majeur a été déféré, mardi, en vue de sa comparution immédiate pour des faits qualifiés de refus d'obtempérer, mise en danger de la vie d'autrui, violences et outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique.

La direction de la sécurité publique avait promis « des renforts déployés dans les quartiers propices aux rodéos ». Les opérations menées dans les secteurs de Fives, Lille-Sud, Faubourg de Béthune et Bois-Blancs ont permis d’interpeller six personnes qui ont été placées en garde à vue, annonce La Voix du Nord.

Un policier blessé

Selon la police, onze deux-roues ont été saisis en flagrant délit. Un motard de la police a été légèrement blessé au cours d’une intervention.

Ce renforcement des actions policières a été décidé par la préfecture après les violences du week-end de la Pentecôte. A Bois-Blancs et à Fives, des manifestations populaires perturbées par des gymkhanas à motos avaient dégénéré en bagarres.