Pau: Suspecté d'avoir grièvement brûlé sa compagne, un homme hospitalisé en psychiatrie

FAITS DIVERS Un homme de 28 ans a été placé en garde à vue vendredi à Pau, après une plainte de sa compagne pour de sévères brûlures. Sa garde à vue a été levée pour permettre son hospitalisation sous contrainte en psychiatrie...

E.P. avec AFP

— 

La victime a été hospitalisée aux services de grands brûlés du CHU de Bordeaux. Photo : Sebastien Ortola
La victime a été hospitalisée aux services de grands brûlés du CHU de Bordeaux. Photo : Sebastien Ortola — SEBASTIEN ORTOLA

Un homme de 28 ans soupçonné d'avoir gravement brûlé sa compagne avec une substance non identifiée, a été hospitalisé sous contrainte dans une unité psychiatrique, après levée de sa garde à vue samedi. 

« La garde à vue a été levée samedi et il a été hospitalisé sous contrainte au CHU de Pau; des analyses sont en cours pour connaître la substance, qui n'était pas de l'huile de friteuse, avec laquelle il a ébouillanté sa compagne », a précisé le parquet de Pau. 

Graves brûlures au visage et sur le haut du corps

L'homme de nationalité française avait été placé en garde à vue vendredi à Pau, après que sa conjointe âgée de 35 ans se fut présentée à la gendarmerie, victime de brûlures graves au visage et sur le haut du corps.

>> A lire aussi : Pau: Une femme ébouillantée, son compagnon en garde à vue

La gravité des brûlures a nécessité son transfert immédiat au service des grands brûlés du CHU de Pellegrin à Bordeaux où elle se trouve encore.