Montpellier: Une jeune femme de 20 ans meurt des suites d’une méningite

FAITS DIVERS Aucun lien n’a été fait avec le décès début mai dans l’Hérault d’un étudiant de 23 ans…

C.D.

— 

Illustration d'une jeune femme se faisant vacciner contre la méningite. (Photo d'illustration)
Illustration d'une jeune femme se faisant vacciner contre la méningite. (Photo d'illustration) — NIKO/SIPA

Quelques jours après la mort d'un étudiant de 23 ans des suites d’une méningite, à Carnon dans l’Hérault, une jeune de 20 ans est décédée du même type d’infection à Montpellier, rapporte Midi Libre.

Maux de tête et vomissements

La jeune femme a été admise aux urgences dans la nuit du 14 au 15 mai, pour des maux de tête, des vomissements et des taches sur le corps, selon le quotidien régional, qui a recueilli le témoignage d’un proche de la victime : « Rapidement, ses reins se sont arrêtés de fonctionner […]. Tout a été extrêmement rapide. Après l’autopsie, on nous a indiqué qu’il s’agissait d’une méningite à méningocoques C. »

L’agence régionale de santé (ARS) a précisé à Midi Libre qu’aucun lien n’avait été établi entre les deux décès. Une dizaine de proches de la victime ont reçu un traitement préventif à base d’antibiotiques. La jeune femme a été inhumée mercredi à Montpellier.

>> A lire aussi : Le vaccin Méningitec est sans risques, selon l'Agence du médicament

>> A lire aussi : La méningite de type C se transmet aussi par voie sexuelle