Brest: Un détenu fiché S profite d’une extraction médicale pour s’évader

FAITS DIVERS Cet homme de 21 ans, « potentiellement radicalisé », a réussi à prendre la fuite avec l’aide de complices qui l’attendaient dans une voiture...

J.G et T.C

— 

Illustration d'une prison. Ici celle de Vezin-le-Coquet, près de Rennes.
Illustration d'une prison. Ici celle de Vezin-le-Coquet, près de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Il est activement recherché. Un homme de 21 ans, détenu à la maison d’arrêt de Brest, s’est évadé ce matin, apprend 20 Minutes de sources concordantes, confirmant une information de BFM TV. Placé en détention provisoire pour des faits de droit commun, Anthony P. serait, selon nos informations, « potentiellement radicalisé » et fait l’objet d’une  fiche «S».

Les faits se sont déroulés ce mercredi matin, vers 8h30. Le prisonnier avait été extrait de sa cellule pour être emmené à l’hôpital Morvan de Brest. « A la descente du véhicule l’homme s’est mis à courir. Un agent a réussi à le plaquer au sol mais il a pu se relever », explique sur Twitter le Syndicat national pénitentiaire Force ouvrière. Celui qui se présente sur sa page Facebook comme étant un « serviteur d’Allah » est alors rentré dans une voiture qui l’attendait sur le parking « avec au moins deux personnes à bord ».

23 mentions à son casier judiciaire

Le parquet de Brest a été avisé et des recherches sont menées par les forces de l’ordre pour le retrouver. Le procureur de la République, Philippe Récappé, précise à l’AFP qu’Anthony P. n’a jamais été condamné pour des faits de terrorisme ou d’apologie du terrorisme. Originaire de Landerneau (Finistère), converti à l'Islam, le jeune homme a 23 mentions à son casier judiciaire pour des faits de vol, dégradation et outrage notamment. «C'est pas un gentil monsieur», estime le magistrat.

>> A lire aussi : Un homme agresse son codétenu avec un couteau à beurre à Brest