Nancy : Fusil en bandoulière et vêtu de noir près du stade un soir de match, un homme interpellé

FAITS DIVERS Des passants ont donné l’alerte vendredi soir à Nancy, près du stade avant le coup de sifflet final du match, pour signaler un homme au comportement étrange…

G.V.

— 

Une voiture de police. (Illustration)
Une voiture de police. (Illustration) — Frederic Scheiber/20 Minutes

Plus de peur que de mal mais ils ont eu le bon réflexe. Vendredi, alors que se jouaient les dernières minutes du match de l’AS Nancy Lorraine au stade Marcel Picot, des passants ont alerté la police après avoir aperçu un homme avec un fusil en bandoulière, près du stade, rapporte l’Est Républicain. Vêtu de noir et assis sur un muret, l’individu se tenait plus ou moins dissimulé derrière des voitures en stationnement, précisent nos confrères.

Un fusil de collection

Les policiers de la BAC qui l’ont appréhendé ont alors constaté que l’arme était en fait un fusil de collection, un Mauser, mais chargée. L’individu, alcoolisé et âgé de 50 ans, a expliqué « qu’il voulait se débarrasser de cette arme qu’il trouvait dangereuse ». Un risque de suicide aurait aussi été évoqué et la piste terroriste est-elle, écartée. L’homme a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire et sera présenté ultérieurement devant la justice pour port d’arme prohibée.