VIDEO. Attaque au couteau à Paris: A Schiltigheim, où l'assaillant a vécu, le souvenir d'un garçon «discret»

TERRORISME L’assaillant de 21 ans, abattu par la police samedi soir à Paris, a grandi dans la périphérie de Strasbourg et vécu dans un quartier tranquille…

Bruno Poussard

— 

Khamzat Azimov a grandi dans la périphérie de Strasbourg, notamment à Schiltigheim, commune limitrophe.
Khamzat Azimov a grandi dans la périphérie de Strasbourg, notamment à Schiltigheim, commune limitrophe. — B. Poussard / 20 Minutes.
  • Abattu par la police après une attaque au couteau qui a fait un mort et quatre blessés à Paris ce samedi soir, l’assaillant, 21 ans, a grandi à Strasbourg.
  • Dans un quartier tranquille de la commune limitrophe de Schiltigheim, une ancienne voisine de son bâtiment le décrit surtout comme très « discret ».

Sous une fine pluie ce dimanche, le quartier de la rue de Lattre-de-Tassigny n’est guère troublé à Schiltigheim (Bas-Rhin). Entre les bâtiments un brin colorés en fin d’après-midi, seuls deux enfants bravent les petites gouttes à vélo, entre un city stade et de petits jeux. C’est là que Khamzat Azimov, auteur de l'attaque au couteau dans Paris ce samedi, a grandi.

Abattu par les policiers après avoir tué une personne et blessé quatre autres dans le quartier de l’Opéra Garnier, le jeune homme de 21 ans a longtemps vécu dans la périphérie de Strasbourg (Bas-Rhin). Né en 1997 en Tchétchénie, il a grandi dans une famille de réfugiés en France, dont il a obtenu la nationalité en 2010. Ces premiers éléments ont rapidement été dévoilés.

La commune de Schiltigheim se trouve juste au nord de Strasbourg, dans le Bas-Rhin.
La commune de Schiltigheim se trouve juste au nord de Strasbourg, dans le Bas-Rhin. - B. Poussard / 20 Minutes.

Une famille réservée, avec deux enfants

Si le quartier de l’Elsau où vivent des dizaines de familles d’origine tchétchène a d’abord été évoqué, son nom ne disait rien aux habitants rencontrés par 20 Minutes à la mi-journée. A Schiltigheim, rue Sainte-Odile, une voisine se souvient par contre de cette famille tchétchène qui habitait jusqu’il y a plusieurs mois au quatrième étage de son petit immeuble : « Ils étaient surtout très discrets ».

Leur fils était selon elle tout aussi réservé : « Il disait toujours bonjour et au revoir. Mais c’est tout. » Partie ensuite dans le XVIIIe arrondissement de Paris - où le père aurait commencé à faire des allers-retours un peu plus tôt - la famille qui avait aussi une fille, plus jeune, était visiblement plutôt pudique dans le quartier tranquille de cette commune limitrophe de Strasbourg.

Un petit city stade en face du petit bâtiment où a un temps grandi le terroriste Khamzat Azimov.
Un petit city stade en face du petit bâtiment où a un temps grandi le terroriste Khamzat Azimov. - B. Poussard / 20 Minutes.

Un baccalauréat passé dans un lycée strasbourgeois

Selon une information des Dernières Nouvelles d'Alsace confirmée par le rectorat, Khamzat Azimov a également fréquenté le lycée Marie-Curie à Strasbourg où il a passé son baccalauréat. C’est là qu’il aurait pu rencontrer un de ses amis qui a été interpellé (avec un autre homme) lors d’une perquisition à son domicile dans le quartier de l’Esplanade ce dimanche, d’après l’AFP.

Ces bâtiments le long de la rue de Lattre de Tassigny sont situés juste à côté du site de Heineken à Schiltigheim.
Ces bâtiments le long de la rue de Lattre de Tassigny sont situés juste à côté du site de Heineken à Schiltigheim. - B. Poussard / 20 Minutes.

Il est depuis entendu par les services de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Les parents de l’auteur de l’attaque ont aussi été arrêtés, plus tôt, par les enquêteurs. Selon une source judiciaire contactée par 20 Minutes, Khamzat Azimov était, lui, fiché S pour « sûreté de l’Etat » et inscrit au FSPRT, le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation islamiste, à l’été 2016.