Franche-Comté: Un homme séquestré trois semaines à cause d'une dette de drogue, ses ravisseurs jugés

TRIBUNAL En 2015, un homme a été enfermé pendant trois semaines dans un garage puis une maison en Haute-Saône à cause « d’une dette de stupéfiants » selon un de ses ravisseurs jugés cette semaine au tribunal…

B.P.
— 
Les gendarmes étaient rapidement intervenus pour libérer l'homme. Illustration
Les gendarmes étaient rapidement intervenus pour libérer l'homme. Illustration — F. Scheiber / 20 Minutes

Boulot est une petite commune paisible à la frontière de la Haute-Saône et du Doubs, en Franche-Comté. C’est pourtant là que des habitants ont eu la drôle de surprise de voir un homme appeler à l’aide depuis le toit d’un logement, mains liées et pieds nus, un matin de juin 2015 peu après 8h, selon le récit de L'Est Républicain.

Séquestrée depuis trois semaines, cette personne a enfin pu être libérée par les gendarmes alertés dans la foulée. Bientôt trois ans et plusieurs interpellations après, ses ravisseurs sont jugés cette semaine par le tribunal correctionnel de Vesoul (Haute-Saône).

Boulot est situé en Haute-Saône.
Boulot est situé en Haute-Saône. - Map4News.

Enfermé quatorze jours dans un garage auparavant

Selon le quotidien, plusieurs hommes ont été appelés à la barre ce mercredi. Le locataire de la maison a expliqué qu’il prévoyait d’y faire pousser du cannabis. Tandis qu’un autre a précisé qu’il a « rendu service » à une connaissance en séquestrant auparavant l’homme 14 jours dans son garage, à cause d’une « dette » de drogue.