Nice: Le mouvement de foule a été provoqué par... une cigarette

PANIQUE Après s’être vue refuser une cigarette, une jeune femme a appelé son mari qui a sorti un pistolet d’alarme. Lorsque le coup de feu a été tiré, la panique s’est emparée des rues du centre-ville…

M.F.

— 

Policiers et pompiers sur les lieux du mouvement de foule qui a fait plusieurs blessés à Nice, le 30 avril 2018.
Policiers et pompiers sur les lieux du mouvement de foule qui a fait plusieurs blessés à Nice, le 30 avril 2018. — VALERY HACHE / AFP

Les enquêteurs sont parvenus à remonter jusqu’à l’origine du mouvement de foule qui a blessé, lundi soir entre la place Massena et la place Magenta de Nice, une dizaine de personnes. Selon Nice-Matin, une cigarette est à l’origine de la panique qui s’est emparée du centre-ville.

Si l’on savait que c’est un coup de feu, tiré avec un pistolet d’alarme, qui a effrayé touristes et Niçois, on ne connaissait pas les causes de l’altercation. Le quotidien local raconte qu’une femme serait allée demander une cigarette à un groupe de personnes sur la place Massena.

Sous contrôle judiciaire

Essuyant un refus mais aussi des insultes « avec des éléments à connotation sexuelle particulièrement injurieux », précise le procureur de la République de Nice Jean-Michel Prêtre à Nice-Matin, c’est le mari de la jeune femme qui est venu la défendre. Le ton monte, il se fait frapper. Il tire en l’air.

C’est à partir de ce moment que la panique a envahi les rues du centre-ville. Après une garde à vue de 48 heures, le couple a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire. L’homme et sa compagne comparaîtront en juin à la barre du tribunal correctionnel de Nice.

>> A lire aussi : Nice: «C'est l'image de l'attentat qui reste», les restaurateurs racontent le mouvement de panique

>> A lire aussi : Nice: Scènes de panique après un tir de pistolet d'alarme, des blessés légers