Yvelines: Accusé d’avoir violé une jeune femme, le faux chauffeur de taxi est jugé dix ans après

JUSTICE Un homme de 48 ans est accusé d’avoir violé une jeune Suédoise en février 2008. Il comparaît à partir mercredi devant la cour d’assises des Yvelines…

Caroline Sénécal

— 

Illustration d'un taxi parisien.
Illustration d'un taxi parisien. — VINCENT WARTNER / 20 Minutes

Une simple amende aura finalement permis de l’identifier. Pendant huit ans, les enquêteurs de la section de recherche des Yvelines ont tenté de retrouver l’homme accusé d'avoir violé d’une Suédoise âgée de 19 ans, en 2008. C’est une amende oubliée qui a permis de le retrouver, rappelle des informations de France Bleu. L’homme comparaît devant la cour d’assises des Yvelines à partir de ce mercredi et le verdict est attendu vendredi.

Le 23 février 2008, la jeune femme sortait de boîte de nuit et recherchait un taxi avenue des Champs-Elysées. Elle est alors persuadée que l’homme au volant de la voiture est un chauffeur de taxi. Celui-ci ne l’a pas déposé où elle souhaitait et s’est arrêté pour violer la jeune femme à Orgeval (Yvelines), à une trentaine de kilomètres à l’ouest de la capitale. C’est un chauffeur de bus qui retrouvera la jeune femme en état de choc. Elle a porté plainte avant de quitter la France

L’homme déjà connu de la police

Le rapprochement entre des traces ADN relevées sur les vêtements de la victime et cet agent d’entretien domicilié dans  l'Essonne et condamné pour des petits délits est effectué en décembre 2015. C’est donc une amende oubliée qui a permis de l’identifier.

Lors de sa première audition, le suspect nie s’être fait passer pour un chauffeur de taxi. Il conteste également le viol et avance une relation consentie. L’homme encourt jusqu’à quinze ans de réclusion criminelle.