Marne: Jusqu'à 60.000 personnes attendues pour une rave party illégale sur un ancien terrain militaire

FESTIVAL Le préfet a pris deux « arrêtés d’interdiction » dans la nuit de vendredi à ce samedi…

H. B. avec AFP

— 

Le Teknival en 2016.
Le Teknival en 2016. — GUILLAUME SOUVANT / AFP

Les festivités doivent durer quatre jours. Plusieurs centaines de personnes sont rassemblées depuis vendredi soir sur l’ancienne base militaire de l’Otan de Marigny, dans la Marne, pour une rave party non autorisée, a-t-on appris ce samedi auprès de la préfecture de la Marne.

Jusqu’à 60.000 fêtards y sont attendus avant le mardi 1er mai pour le Teknival 2018, une rave party géante et illégale.

Un arrêté contre la circulation des poids lourds et un autre interdisant les « rassemblements festifs à caractère musical »

Les participants ont commencé à arriver vendredi soir vers 22h30, le préfet a donc pris deux « arrêtés d’interdiction » dans la nuit de vendredi à ce samedi, a indiqué la préfecture qui affirme qu’aucune déclaration préalable n’a été déposée.

L’un des arrêtés interdit la circulation des poids lourds « transportant du matériel de son à destination d’un rassemblement festif à caractère musical non autorisé » et l’autre interdit temporairement les « rassemblements festifs à caractère musical » dans le département de la Marne.

Des « raveurs » s’étaient déjà installés sur cet ancien terrain militaire en 2001 et 2005.