Hauts-de-Seine: Un lieutenant-colonel de gendarmerie arrêté alors qu'il se masturbait dans le métro

TRANSPORTS Le militaire a été placé en garde à vue pendant 48 heures, avant d’être déféré au parquet de Nanterre…

H. B.

— 

Le métro à Paris. (Illustration)
Le métro à Paris. (Illustration) — POUZET20MN/WPA/SIPA

Il a été pris en flagrant délit. Un lieutenant-colonel de gendarmerie a été surpris en train de se masturber dans le métro, rapporte Le Parisien. Cet homme de 59 ans a été interpellé mercredi soir alors qu’il était à Asnières, dans les Hauts-de-Seine, dans une rame du métro de la ligne 13. Une passagère l’a surpris alors qu’il se masturbait en plein milieu des voyageurs.

Choquée, elle a donné l’alerte et l’individu a été appréhendé par la police peu de temps après. Les policiers ont alors découvert que l’homme arrêté était en fait un officier de gendarmerie.

Il a été déféré au parquet de Nanterre

Le militaire a été placé en garde à vue pendant 48 heures, précise Le Parisien. Il a finalement été déféré au parquet de Nanterre ce vendredi et inculpé « d’exhibition sexuelle ». Il sera jugé par le tribunal correctionnel dans les mois qui viennent.

Parallèlement à la procédure judiciaire, l’officier de gendarmerie a immédiatement été suspendu de ses fonctions par le directeur général de la gendarmerie.

L’exhibition sexuelle est considérée comme une agression sexuelle. Chaque année, plus de 130.000 personnes dont 110.000 femmes en sont victimes, selon une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).