Nîmes: Encore un médecin agressé, les praticiens annoncent une journée santé morte

BLOUSES BLANCHES Une médecin a été agressée dans le quartier populaire de Pissevin, sur fond de hausse des agressions. La profession appelle à une journée santé morte à Nîmes vendredi…

Jerome Diesnis

— 

Illustration d'un médecin.
Illustration d'un médecin. — POUZET/SIPA

Une jeune femme médecin a été violemment agressée, lundi, dans le quartier populaire de Pissevin, à Nîmes. Elle souffre de cinq jours d’interruption de temps de travail. La jeune femme se rendait chez un patient lorsqu’elle a été molestée.

Récemment, le Conseil National de l'Ordre des Médecins s’alarmait de la hausse des agressions de médecins, de 7% en France. La région Occitanie se situe à la cinquième place de ce classement noir avec 110 agressions en 2017.

Journée santé morte vendredi

En réaction à cet acte de violence, les médecins généralistes de Nîmes ont appelé à une journée santé morte vendredi. Des cabinets de santé de Pissevin et du quartier voisin de Valdegour devraient être fermés.